AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez | 
 

 Hayao Miyazaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Llylewë
Charmander fanatic
avatar
Féminin Messages : 713
Age : 26
Humeur : Happy !
MessageSujet: Hayao Miyazaki   Dim 2 Nov - 15:15




Hayao Miyazaki


Réalisateur - Scénariste


  • Nationalité : Japonais

  • Né le : 5 Janvier 1941 à Tokyo (73 ans)

  • Son Studio : Studio Ghibli




  • Biographie

  • Source : Allociné ... Parce que je connais pas toute sa vie.
    Contrainte de fuir Tokyo, sa ville natale, sous les bombardements de l'armée américaine, la famille de Miyazaki s'installe à quelques kilomètres de la capitale. Cette expérience laissera une empreinte profonde chez le cinéaste, beaucoup des thèmes (pêle-mêle l'aviation, le deuil, l'enfance, l'attachement à la nature) qui sont explorés au travers de son oeuvre provenant de cette période.

    Inconditionnel de bandes dessinées, il trouve très tôt sa vocation. A l'université de Tokyo, il suit des cours d'économie mais ne renonce pas pour autant à son rêve. Il profite du temps libre que lui laisse ses études pour parfaire son coup de crayon et perfectionner une technique qui ne tarde pas le faire remarquer du studio d'animation Tôei, la référence nippone en la matière à l'époque. Il y entre en tant qu'intervalliste en 1963. Il y fait la connaissance de Yasuo Otsuka et Isao Takahata, deux personnalités importantes de l'animation. Les trois hommes travaillent ensemble au premier long métrage de Takahata, Les Aventures de Hols, prince du soleil (1968).

    Mais la politique du studio entre rapidement en contradiction avec les ambitions de Takahata, qui invite Miyazaki à le rejoindre dès 1969 chez A Production, le concurrent direct de Tôei. Au sein de cette structure, ils signent quelques courts métrages. Pour le compte d'un autre studio, la Société Nippon Animation, ils développent un projet d'envergure, Heidi (1974), l'un des premiers feuilletons animés. En 1978, Miyazaki s'attelle, avec l'aide d'Otsuka, à sa première réalisation, la série télévisée d'animation Conan, le fils du futur, unanimement salué comme une réussite du genre. A la faveur d'un nouveau changement de studio, Miyazaki réalise son premier long métrage, Le Chateau de Cagliostro (1979). Connue également sous le titre de Lupin III, cette épopée magistrale devient d'emblée un classique au Japon.

    Après quelques projets inaboutis, Miyazaki décide de se consacrer à la bande dessinée et élabore l'épopée à épisodes Nausicaä de la vallée du vent. C'est par ce biais que le cinéaste revient en force dans le monde de l'animation. Il porte à l'écran sa propre bande dessinée et fait l'unanimité avec Nausicaä de la vallée du vent en 1984. Le succès du film est tel qu'il permet à Takahata et Miyazaki de fonder leurs propres studios. Ghibli est né. Entièrement dévolus à l'animation de qualité, les studios Ghibli conjuguent exigence et succès public. Les deux associés enchaînent alors les projets, notamment Laputa, le château dans le ciel (d'après Les Voyages de Gulliver) en 1986, le réaliste et nostalgique Mon voisin Totoro (Miyazaki y évoque ses souvenirs et décrit le Japon de l'après-guerre) en 1988, ou encore la fable porcine Porco Rosso (1992).

    En 1997, le réalisateur s'attaque à Princesse Mononoké, une fable épique où il reconnaît les influences conjuguées de Akira Kurosawa (La Forteresse cachée) et de Kenji Mizoguchi (Les Contes de la lune vague après la pluie). Le film remporte un énorme succès au Japon attirant près de 15 millions de spectateurs - un record pour un film d'animation-. Alors qu'il avait menacé de mettre un terme à sa carrière, il poursuit finalement sur sa lancée et réalise Le Voyage de Chihiro. Le film lui vaut cette fois une véritable reconnaissance internationale puisqu'il remporte l'Oscar du meilleur film d'animation ainsi que l'Ours d'Or au Festival de Berlin en 2002.

    Parallèlement Miyazaki inaugure un musée à la gloire de l'animation : le musée Ghibli à Mitaka, au Japon. Il ne délaisse pas les planches à dessin pour autant et s'attelle à la réalisation du Le Château ambulant, inspiré d'un roman de Diana Wynne Jones. Il opère ensuite un virage dans sa carrière avec son Ponyo sur la falaise. Avant tout destiné aux enfants, le film se distingue grâce à une animation plus simple et des dessins aux couleurs pastelles. Des partis pris qui ne l'empêchent pas de réunir une nouvelle fois plus de dix millions de spectateurs au Japon.
    En septembre 2013, le maître annonce officiellement sa retraite en tant que réalisateur de films d'animation. A 72 ans, il estime qu'un long métrage prendrait trop de temps. C'est ainsi qu'il quitte le métier la même année avec Le Vent se lève, un film plus réaliste mais comportant quelques séquences de rêve. Malgré sa retraite, le géant de l'animation japonaise dit toujours vouloir travailler et le Studio Ghibli pourra toujours compter sur lui pour apporter son aide et son savoir.

  • Ses Films & Court-métrage

  • • En tant que réalisateur
    2013 - Le Vent se lève
    2011 - The Last Sortie
    2008 - Ponyo sur la falaise
    2006 - Hoshi wo Katta Hi (court-métrage)
    2006 - La chasse au logement (court-métrage)
    2006 - Monomon l'araignée d'eau (court-métrage)
    2004 - Le Château ambulant
    2002 - Mei et le Chatonbus (court-métrage)
    2001 - La chasse à la baleine (court-métrage)
    2001 - La grande excursion de Koro (court-métrage)
    2001 - Le Voyage de Chihiro
    1997 - Princesse Mononoké
    1995 - On your mark (court-métrage)
    1992 - Porco Rosso
    1989 - Kiki la petite sorcière
    1988 - Mon voisin Totoro
    1986 - Le Château dans le ciel
    1984 - Sherlock Holmes - saison 1
    1984 - Mirai shônen Konan Tokubetsu-hen: Kyodaiki Giganto no Fukkatsu
    1984 - Nausicaä de la vallée du vent
    1979 - Le Château de Cagliostro
    1968 - Horus, prince du soleil

    • En tant que scénariste :

    2013 - Le Vent se lève
    2011 - La Colline aux Coquelicots
    2010 - Arrietty le petit monde des chapardeurs
    2008 - Ponyo sur la falaise
    2006 - Hoshi wo Katta Hi (court-métrage)
    2006 - Les Contes de Terremer
    2006 - Monomon l'araignée d'eau (court-métrage)
    2004 - Le Château ambulant
    2002 - Le Royaume des chats
    2002 - Mei et le Chatonbus (court-métrage)
    2001 - Le Voyage de Chihiro
    1997 - Princesse Mononoké
    1995 - On your mark (court-métrage)
    1995 - Si tu tends l'oreille
    1994 - Pompoko
    1992 - Porco Rosso
    1989 - Kiki la petite sorcière
    1988 - Mon voisin Totoro
    1986 - Le Château dans le ciel
    1984 - Nausicaä de la vallée du vent
    1979 - Le Château de Cagliostro
    1973 - Panda Petit Panda
    1972 - Les Aventures de Petit Panda

  • Avis - Critiques

  • Je n'ai pas vu tout ces films, mais une bonne partie. Et je les aimes tous autant les uns que les autres, avec un petit plus pour Nausicaä et Le château ambulant. J'aime beaucoup les dessins, les couleurs, les musiques (surtout celles de Arrietty) et l'ambiance. Bref. Je suis fan de cet homme.



________________________________________________

I'm like au Sushi on the sea.


Dernière édition par Llylewë le Mar 4 Nov - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seiden
L'Argumentateur
avatar
Messages : 250
Localisation : Probablement derrière un ordi.
Emploi/loisirs : Bwarf.
Humeur : Va te faire.
MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki   Dim 2 Nov - 15:45

Je n'ai vu que trois de ses films (Princesse Mononoe, le Voyage de Chihiro et Le Chateau Ambulant) mais je suis déja fan de ces trois films (et fan de quelques personnages, notamment Yakuru, Kohaku et Calcifer). Cependant, je me rappelle avoir vu le Royaume des Chats quand j'étais gosse et avoir trouvé ca totalement nul. Et je n'étais pas non plus spécialement fan de Totoro....
Malgré tout, je pense prendre le temps prochainement de regarder plusieurs de ses films (mais lesquels?) afin d'avoir une vue plus générale de son oeuvre, car je crois bien que cet homme mérite toute l'admiration qu'il suscite. Les trois oeuvres que j'ai pu voir sont un régal.

Bref, ce paragraphe ne sert à rien, je ne sais pas quoi dire sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://seiden.fr
Jinn
Esprit nomade
avatar
Masculin Messages : 210
MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki   Dim 2 Nov - 17:17

J'en ai vu quelques uns, tous très poétiques, je pense que Spirited Away est le meilleur.
J'avais vu au cinéma leur dernière production, Le vent se lève, et j'ai été très perturbé par leur délire de faire les effets sonores avec des sont humains. Faire claquer ses lèvre pour faire le bruit d'un avion.. voilà quoi. La logique de l'histoire est peut être à revoir aussi, la fin m'a laissé sur ma faim m'voyez ( get it? )
Revenir en haut Aller en bas
Llylewë
Charmander fanatic
avatar
Féminin Messages : 713
Age : 26
Humeur : Happy !
MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki   Mar 4 Nov - 17:08

Ah Calcifer, mon préféré ♥
Le Royaume des chats je l'ai vu, mais je sais plus ce que j'en ai pensé exactement. Je vais aller le reregarder téh ! Je te dirais tout ça après. Totoro je suis trop fan de lui (le personnage) il est tout poutouchouchouminou, je le veux en peluche !
Seiden, je te conseilles Le voyage de chihiro, Le chateau dans le ciel et surtout Nausicaä.

Le vent se lève, le truc avec celui là c'est que le fantastique n'est pas présent. Ce qui peut étonner pour un Miyazaki. Et il est vraiment centrée sur la guerre et la mort.

________________________________________________

I'm like au Sushi on the sea.
Revenir en haut Aller en bas
Star-Lord
Petite Plume
avatar
Masculin Messages : 254
Age : 23
Localisation : Parmi les étoiles.
Emploi/loisirs : Etudiant.
Humeur : Trust me, you don't wanna know.
MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki   Mar 4 Nov - 19:32

Le vent se lève était juste aussi parfait que les autres. Juste moins féérique. Et la fin est extrêmement bien faite je trouve. Ça évite le passage larmoyant à la fin auquel on pouvait s'attendre, c'est une excellente chose.
Revenir en haut Aller en bas
Seiden
L'Argumentateur
avatar
Messages : 250
Localisation : Probablement derrière un ordi.
Emploi/loisirs : Bwarf.
Humeur : Va te faire.
MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki   Mar 4 Nov - 20:37

Okay, je vais tenter Le Vent se Lève, dans ce cas :D
Revenir en haut Aller en bas
http://seiden.fr
Chips
Le Baragouineur
avatar
Féminin Messages : 55
Age : 25
Localisation : En haut de la montagne de caca de rhinocéros. ♥
Emploi/loisirs : Fremdsprachassistantin / Manger de la fondue au chocolat.
Humeur : Moi, je veux être un bisounours.
MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki   Lun 1 Déc - 3:18

... Du coup, vous m'avez tous donné envie de regarder "Le vent se lève". J'ai été assez déçue de celui juste avant avec cette histoire étrange presque incestueuse, mais ce n'était pas Hayao le réalisateur. Ouf. ♥ en revanche, mon tout premier fut Le château ambulant. J'ai pleuré à 8 ans, j'ai pleuré quand je l'ai revu à 15 ans et... Même encore aujourd'hui, le passage où Calcifer s'éteint me serre le coeur. Et la musique, les couleurs, l'originalité de l'univers, la porte du château qui peut mener à différents endroits, les personnages, TOUT est juste absolument parfait.

J'aime également énormément le Voyage de Chihiro (qui est presque aussi magique), Ponyo sur la falaise, Arietty et le monde des Chapardeurs, Kiki la petite sorcière, Totoro. En revanche, pour le Royaume des chats et Mononoke, j'ai un peu moins apprécié. Et "La Colline aux Coquelicots", j'ai pas du tout accroché. Ils m'ont perdue quand elle a dit "je m'en fiche si t'es mon frère de sang, je suis amoureuse de toi".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.the-one-who-knows.com/
Miette
L'Argumentateur
avatar
Féminin Messages : 252
Age : 22
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Solaire ☼
MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki   Lun 20 Avr - 16:51

J'ai vu presque tout les longs-métrage, avec disney c'est mon enfance qui est la !
Mes préférés le Château ambulant et kiki la petite sorcière
Revenir en haut Aller en bas
Deckard
Le Pipelet
avatar
Messages : 26
Age : 20
Localisation : Chez les ivrognes
Emploi/loisirs : Masochiste
Humeur : Nothing but a hound dog, cryin' all time ♪
MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki   Jeu 20 Aoû - 18:24

C'est terrible, il suffit que je lise "Hayao Miyazaki" pour me dire que Dieu existe 0/ (ok j'exagère)

C'est simple; il m'est impossible de trouver un des films qu'il a réalisé, ayant vraiment sa "patte" au niveau des graphismes notamment (je suis fan), qui m'ait déplu. Je les aime tous; pour différentes raisons bien sûr (il y a quand même un gouffre entre Princesse Mononoke et Ponyo sur la Falaise par exemple niveau ambiance), mais sans pouvoir les départager pour autant. Ses œuvres ont une vraie puissance, c'est incroyable. Mes chouchous "du moment" (façon de parler) sont Nausicaä de la Vallée du Vent, Le Château dans le Ciel, Kiki la Petite Sorcière et Porco Rosso; mais cela pourra changer du tout au tout selon mon humeur.

Hayao Miyazaki, Isao Takahata (Le Tombeau des Lucioles, Souvenirs Goutte à Goutte, Le Conte de la Princesse Kaguya... *O*) et Aoi Hiiragi (Si tu tends l'oreille) sont vraiment LES réalisateurs des studios Ghibli, pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hayao Miyazaki   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hayao Miyazaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les films de Hayao Miyazaki et autres Ghibli studio~
» Hayao Miyazaki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Et Sinon ?! :: Et Sinon, on parle des Arts et des loisirs ? :: Et action !! :: Dessins Animés-